Huile de ricin bio pressée à froid

l’huile idéale pour toutes routines beauté naturelles

Huile de ricin : tout savoir sur ses vertus

Par ses multiples vertus naturelles, l’huile de ricin a traversé les siècles, adoptée par les peuples et les traditions à des fins curative et cosmétique. Elle est tirée du ricin commun, une espèce végétale classée parmi les euphorbiacées. Il s’agit d’une famille de plantes typiques des zones tropicales et qui se trouve notamment sur le sol africain.Bien qu’il soit issu de ce continent, le ricinus communis pousse également sur les aires végétatives baignant dans le climat tropical. Ainsi, c’est tout naturellement que les populations indiennes, chinoises, brésiliennes l’ont à leur disposition pour des usages thérapeutiques. Certains espaces tempérés accueillent des plantations de ricin. En particulier, le précieux arbuste fait l’objet de toutes les attentions à cause des fruits rouges non-comestibles que dame nature lui a donné de produire. Selon la variété et la zone de culture, ils peuvent avoir une couleur verte. La graine contenue en leur sein, une fois pressée, fournit le liquide doré tant apprécié par la gent féminine, principalement pour les utilisations cosmétiques. Le ricin commun possède, par ailleurs, un intérêt décoratif dans certains pays. L’huile vierge extraite à froid reste la plus prisée sur le marché car elle rend disponible toutes les propriétés du produit.

L’huile de ricin en cosmétique

Depuis l’époque antique jusqu’aux temps actuels, elle s’est toujours révélée comme un allié beauté de premier choix aux yeux des femmes. Quelques gouttes suffisent pour donner une texture magnifique à tout élément capillaire du corps féminin ou masculin.

La présence de l’acide ricinoléique, de la vitamine E et des acides gras essentiels oméga 6 et 9 en ont fait un excellent hydratant. Son utilité en cosmétique s’étend aussi aux applications sur les ongles dont elle renforce la santé.

– La médecine naturelle en Europe l’employait déjà quelques siècles en arrière associée au romarin pour divers maux cutanés et capillaires.

disponible en 30ml et 100 ml 

CHF9.90CHF17.90

Effacer

Origine et composition de l'huile de ricin

Communément appelée huile de castor, l’huile de ricin était déjà présente au sein des civilisations humaines plusieurs siècles plus tôt.

D’où vient l’huile de ricin ?

L’arbuste dont il provient a pris racine sur les terres de l’Afrique tropicale. Grâce aux fouilles archéologiques des sites de l’Égypte antique, ses traces ont été révélées dans cette contrée du continent. Des graines de ricin ont été découvertes dans des tombes de cette ancienne civilisation datant de quatre siècles avant Jésus-Christ. Des écrits trouvés par les chercheurs sur le papyrus d’Ebers vieux de 1550 années avant J-C confirment ces faits. Il y est mentionné l’intérêt des Égyptiens de cette époque pour cette huile car elle servait entre autres à alimenter les lampes et à soigner diverses affections. L’histoire rapporte que la célèbre reine Cléopâtre l’utilisait en guise de démaquillant.

Du côté de l’Orient, les anciens peuples de l’Inde lui reconnaissaient la même fonction d’huile d’éclairage. Outre celle-ci, le liquide était associé aux remèdes entrant dans les soins dépuratifs et le traitement de douleurs osseuses. Les Indiens l’avaient aussi intégré dans les rituels ayurvédiques de purification du corps. Les praticiens de la médecine traditionnelle chinoise connaissaient bien les vertus de ce liquide couleur or identifiable à sa viscosité et son parfum modéré.

Le développement des échanges commerciaux par le biais des caravanes marchandes a probablement facilité son exportation vers d’autres cieux. Sur le vieux continent européen, ce sont entre autres les Grecs qui ont eu la primeur d’expérimenter les bénéfices de l’huile. Ils lui attribuaient des qualités pour effectuer des soins capillaires, des thérapies d’ordre général sur divers endroits du corps.

La dénomination de « castor oil » est un terme purement anglais adopté auparavant après substitution du castoréum dans les traitements. À l’heure actuelle, son emploi s’est généralisé sur tout le globe grâce aux industries cosmétique et pharmaceutique. Ces derniers en font un ingrédient pour lutter contre les maladies inflammatoires ou d’origine bactérienne. Elle fait aussi office d’antifongique.

Les inestimables bienfaits d’une huile millénaire

Propriétés curatives, bénéfices esthétiques pour le corps etc. De la tête aux pieds, la liste des avantages que procure l’huile de ricin semble infinie comme on peut le voir ci-après.

traitement des cheveux avec l'huile de ricin

L'huile de ricin : un précieux allié santé des cheveux

Cette huile 100 % naturelle constitue une très bonne solution pour toutes les femmes désireuses d’avoir une chevelure abondante et lisse. En particulier, les huiles de ricin faites à partir des graines de ricin noires ont démontré des résultats très appréciables sur les cheveux. L’huile classique vendue en boutique garantit malgré tout des effets satisfaisants.

Aide la pousse des cheveux:

L’huile ancestrale appliquée sur la chevelure améliore la stimulation de la croissance capillaire. Cet état de choses est dû à la meilleure circulation sanguine induite au niveau des vaisseaux. Par conséquent, il s’opère un afflux abondant de nutriments, d’où le développement rapide est cheveux.

Améliore la Solidité du cheveux

Elle accroît l’hydratation et la solidité des cheveux. Ceci est la conséquence logique de l’action fortifiante exercée par les acides gras essentiels et la vitamine E. Ce gain est obtenu quelle que soit la nature ou la texture des cheveux car cette huile est un produit miracle universel.

L’huile idéale pour tout et tous

Il n’est pas destiné qu’à la gent féminine. Les hommes ont la possibilité de l’utiliser pour donner du volume à leur barbe et la rendre plus belle. L’acide linoléique favorable à une vascularisation optimale produit aussi une pousse capillaire rapide au niveau des cils et des sourcils. Ceux-ci s’allongent donc et deviennent plus fournis. Par ailleurs, l’usage répété de certains produits de beauté peut fragiliser la force des cheveux et les rendre secs en apparence. L’huile de ricin est préconisée pour les cas de cheveux cassants ou déshydratés.

Elle nettoie le cuir chevelu :

Il n’est pas rare que l’usage de cosmétiques fabriqués chimiquement occasionne des dépôts de résidus sur le cuir chevelu. Le liquide tiré du ricinus communis est parfait pour nettoyer la surface crânienne de tous ces éléments. Dans le même registre, il est intéressant de s’en servir pour débarrasser les cheveux d’éventuelles pellicules. Les follicules pileux trouvent également une nourriture adaptée avec ce produit aux innombrables vertus.

L'huile de ricin pour une peau rajeunie

Les agressions thermiques exercées par la chaleur et le froid, sans oublier les effets de l’âge, sont quelques-uns des facteurs affaiblissant la peau. L’huile dite « de castor » est un bon palliatif pour réparer de façon durable ces dommages.

 Elle répare la peau : 

Elle aide, par exemple, à effacer les cicatrices et les cernes. La pénétration des acides gras de type oméga au sein de l’épiderme va favoriser la régénération cellulaire en profondeur. Toutefois, l’estompage des cicatrices sera d’autant plus long si celle-ci date de longtemps. La vitamine E va de son côté renforcer le fonctionnement du système lymphatique et prévenir l’apparition de marques peu esthétiques sur la peau. Cette faculté rend l’huile appropriée pour lutter contre les coups de soleil, les rougeurs et autres imperfections de la peau.

Prévient les problèmes de peau :

L’hérédité, l’usage des détergents chimiques, les allergies cutanées sont autant de causes de survenue d’un eczéma ou des acnés. Employée en application externe, l’huile de ricin permet de les soigner de façon pérenne. Le traitement consiste à appliquer une compresse chaude imbibée d’huile sur l’abdomen. La substance naturelle va peu à peu s’infiltrer et participer à épurer le sang circulant dans le foie. Eczéma et acnés vont disparaître progressivement au fur et à mesure que les déchets seront éliminés.

Retarde le vieillissement de la peau;

Les propriétés hydratantes de l’huile évoquées plus haut participeront à l’équilibre du derme et de l’épiderme. Nourrie, la peau retrouve son élasticité et paraît de plus en plus souple. Il s’agit, donc, d’une solution utile pour protéger sa peau contre l’apparition des rides. Le vieillissement prématuré généré par le mode de vie moderne, le stress et les aliments inadaptés est de même une question résolue grâce à ce merveilleux produit. L’huile tropicale est en somme un remède de jouvence efficace qui donne à son utilisateur une apparence jeune.

Peu servir de très bon soin démaquillant:

Les femmes qui nourrissent des appréhensions sur les démaquillants classiques, savons ou lotions, peuvent s’en remettre à l’huile miracle. En effet, un bon démaquillage est indispensable pour nettoyer les poussières et les produits de beauté efficacement. Les professionnels de la cosmétique s’accordent davantage à l’heure actuelle sur l’intérêt des huiles végétales. En effet, contrairement aux laits et aux mousses, celles-ci sont adaptées à tous les types de peau et économiques par surcroît. Avec l’huile de jojoba ou encore l’huile de coco, l’huile de ricin est comprise dans la gamme des meilleurs démaquillants disponibles sur le marché.

Un remède efficace en médecine naturelle

 Les adeptes de thérapies alternatives adopteront probablement l’huile antique pour se soulager des maux courants en lisant ces lignes. Ainsi, les femmes sujettes à des cycles menstruels douloureux par exemple y trouveront un soulagement. Une consultation auprès d’un praticien de médecine naturelle est toutefois requise auparavant. Les personnes souffrant de psoriasis gagneront aussi à opter pour ce moyen simple. Étant un antifongique, un anti-inflammatoire et un antiseptique, l’huile contribuera logiquement à réduire les douleurs dues aux démangeaisons et la desquamation.

Ces mêmes principes interviendront pour remédier aux maux physiques endurés par les patients affectés par l’orgelet. Il s’agit en particulier des douleurs à l’œil. La désinfection des mycoses aux pieds et le traitement des hémorroïdes font également partie de la large palette de soins que peut fournir l’huile dorée. En fonction de la gravité du problème, il faudra patienter avant d’obtenir satisfaction. En outre, elle est un stimulant des défenses immunitaires de l’organisme. Ceci est notamment dû à l’action antioxydante des acides gras essentiels que sont les oméga 3 ainsi que de la vitamine E.

Dans un registre curatif moins habituel, l’huile offre ses vertus thérapeutiques pour soigner les bébés et les animaux de compagnie. il est conseillé de solliciter un spécialiste de médecine naturelle pour recueillir conseils et indications de dosage au préalable.

 

!! Attention ceci ne fait pas office de prescription médical si vous avez besoin de règler un de ces problèmes consultez des spécialistes.

 

Composition de l'huile de ricin

L’huile de ricin est riche d’une variété de composés dont la plupart sont dérivés des acides. Les acides gras saturés y sont par exemple représentés par le biais de l’acide palmitique et de l’acide stéarique. Pour une quantité de 100 grammes de liquide, chacun d’eux y est présent à environ 2 grammes. Les acides gras mono-insaturés constituent en grande proportion les composants les plus abondants. Ainsi, l’acide ricinoléique occupe à lui seul plus du 4/5 du poids du liquide. Il est suivi par l’acide oléique présent en proportion minime, soit 3-4 grammes pour 100 grammes.

La troisième catégorie regroupe les acides gras poly-insaturés dont la teneur se constate grâce à l’acide linoléique, mesuré à 5 ou 6 grammes dans 100 grammes de produit. Elle est complétée de l’acide alpha linoléique en dose réduite. Cette abondance de triglycérides justifie notamment l’unanimité des professionnels de soins cosmétiques pour l’application du ricin. En particulier, on y retrouve des acides gras oméga 9 et oméga 6, deux constituants essentiels pour l’hydratation de la peau. Ils sont également indispensables pour un entretien capillaire au quotidien.

 

Extraction de l’huile de ricin

L’extraction de l’huile de ricin peut se faire par des méthodes traditionnelles ou par des techniques plus modernes. Ces dernières sont notamment mises en œuvre au niveau des industries.

Les techniques modernes de production

Au sein des industries spécialisées dans l’extraction de l’huile de ricin, deux techniques servent à produire le liquide. La première, connue sous le nom d’extraction à froid, est faite au moyen de presse de grande dimension. Parmi les installations affectées à ce travail, on trouve les presses à torsion par exemple. Ceci aboutit à l’huile dite « de première pression » présentant une texture épaisse et visqueuse. Soumise par la suite au raffinage, elle prend l’aspect fluide et jaune pâle que l’on reconnaît à l’huile de ricin vendue en pharmacie.

Toutefois, les résidus issus de ce froissage initial restent encore abondants en graisse de ricin. Celle-ci est équivalente à près d’un cinquième de la masse des graines introduites dans les machines de broyage. Les tourteaux sont donc complétés avec de l’eau chaude et pressés à nouveau. Le produit obtenu est l’huile de deuxième pression. Elle présente une teinte plus dorée et se révèle également plus acide. Les déchets du broyage sont encore traités, cette fois-ci avec le sulfure de carbone, pour donner un produit plus acide et de coloration plus prononcée. Elle servira principalement d’ingrédients pour la fabrication industrielle de savons.

Les procédés traditionnels

Il est possible de produire l’huile de ricin en usant des méthodes traditionnelles. L’utilisation de ce produit séculaire par les peuples d’Afrique ou encore d’Asie en est la preuve toutefois ceci requiert une extrême prudence. En effet, la graine de cette euphorbiacée renferme une substance délicate à manipuler nommée ricine. Il s’agit d’une glycoprotéine potentiellement toxique qui peut causer la mort dans certaines circonstances. Ce risque justifie le fait que les techniciens biochimistes déconseillent l’extraction à froid ou par quelque autre moyen aux particuliers. Seuls les professionnels disposant des matériels de laboratoire adaptés peuvent réaliser de tels travaux. C’est à cette condition qu’il est possible d’avoir une huile dépourvue de tout élément dangereux.

Quelles sont les autres utilisations faites de l'huile de ricin ?

L’huile de ricin présente de l’intérêt autant pour un usage personnel que professionnel. Toutefois, ce sont surtout les industriels qui en tirent le plus grand profit.

Huile de ricin et industrie alimentaire

Débarrassé de la ricine, le liquide fourni par les graines de ricin est d’une grande utilité dans l’industrie alimentaire. Dans le codex des produits alimentaires, on lui attribue la fonction d’anti-agglomérant, reconnaissable au code E1503. Elle est incluse de même dans la mise au point de l’émulsifiant E1476. Celui-ci est privilégié par les marques de l’industrie chocolatière pour améliorer la texture du chocolat.

Cette pratique tout à fait légale offre l’avantage de permettre une substitution du beurre de cacao par un ingrédient bon marché. Ceci favorise les économies d’échelle lors de la production des produits à base de cacao et de chocolat. L’huile est intégrée comme additif alimentaire par de nombreuses autres firmes dans le monde. C’est le cas des fabricants de friandises chocolatées, chewing-gum etc.

L’industrie automobile et aéronautique

Par le biais des recherches, l’huile de ricin est apparue quelques décennies plus tôt comme un lubrifiant de qualité. Il s’agit beaucoup plus de l’huile résultant de la première pression à froid. En effet, même lorsque le moteur est en état de chauffe, elle garde sa texture visqueuse. Ceci minimise notamment l’encrassement des systèmes motorisés. De plus, elle dégage en brûlant une très faible quantité de déchets. Les ingénieurs aéronautiques l’ont identifié comme une bonne alternative au carburant classique. Il a, en outre, été démontré que ce liquide naturel est plus économique que l’essence. Le gaz malodorant issu de la combustion le rend malheureusement inadapté à un emploi sur les véhicules et les motos.

Elle a par ailleurs un fort pouvoir calorifique, de l’ordre de 9000 calories, ce qui la rend supérieure à des matières comme la houille. Quelques dizaines d’années en arrière, elle a constitué une alternative au diesel dans l’aviation. Les pilotes de chasse s’en sont servis dans les années 1940 pour faire fonctionner les moteurs à combustion interne. Elle permettait d’éviter les incendies que causait fréquemment le diesel à l’époque. Aujourd’hui, certaines marques d’huile à moteur la privilégient sous une forme modifiée pour mettre au point leur produit.

L’huile de ricin dans les traitements curatifs

Depuis plusieurs millénaires, l’huile de ricin a été adoptée par divers peuples pour soigner des pathologies. La médecine traditionnelle indienne lui accordait notamment une grande place dans le traitement contre l’arthrose. En pharmacie et en médecine alternative, elle est reconnue efficace pour purger et nettoyer l’organisme. Les experts pharmaceutiques l’ont de même validée comme excipient pour la réalisation de diverses molécules médicamenteuses.

Les autres applications industrielles de l’huile de ricin

Les spécialistes de la teinturerie reconnaissent les facilités qu’offre l’huile végétale dans la conception de la coloration rouge turc. Une telle préparation est réalisée avec l’huile de deuxième pression dont la teinte dorée est davantage affirmée. Les artisans fabricants de chaussures en cuir de l’Inde par exemple et les maroquiniers en général l’apprécient aussi pour son efficacité. Elle facilite l’assouplissement du cuir et accroît son étanchéité. Mieux encore ! la possibilité existe de s’en servir dans la conception du cuir synthétique.

La liste des applications de cette huile exceptionnelle s’étend à l’industrie du plastique. Elle est à la base de la fabrication d’un matériau plastique couramment désigné sous le nom de polyamide 11. Quant aux spécialistes de pyrotechnie, ils y font recours pour fabriquer de la cordite. Les industriels d’antan s’en servaient aussi pour réaliser l’encre utilisée sur les rubans des machines à écrire. Elle intervient également au niveau de l’industrie chimique car on l’associe à la mise au point du polyuréthane.

Depuis l’Égypte ancienne, ce trésor naturel a prouvé son utilité dans la réalisation de savon. À l’ère moderne, cette applicabilité demeure toujours effective. Ainsi, la première pression des graines du ricinus communis a de l’intérêt dans l’industrie du savon. Il faut juste qu’un travail de décantation et de coloration soit réalisé en amont. Ainsi, les savons d’aspect translucides appelés « savon à la glycérine » doivent leur existence à l’huile millénaire.

 

De nouveaux essentiels pour votre routine beauté !

Découvrez la gamme de nos produits cosmétiques.